Ensemble scolaire Joseph Cresson à Joinville

Une architecture dans un paysage ou une architecture pour un paysage ? Voilà la question qui a guidé la conception. C’est d’abord une architecture dans un paysage. La construction doit être suffisamment présente pour ne laisser aucun doute sur sa fonction et sa modernité, et suffisamment discrète pour faire corps avec le terrain et s’inscrire dans le paysage et la durée. L’implantation est pensée de telle sorte que le bâtiment ne dénature pas les qualités du terrain. Le bâtiment est très bas. Mais c’est aussi une architecture pour un paysage. L’implantation des différentes entités, au-delà de la lisibilité qu’elle implique et de l’usage évident qui en découle, permet d’admirer le paysage de la vallée de la Marne. Les espaces extérieurs sont paysagers de telle manière qu’ils accompagnent la découverte des alentours. Enfin cette architecture est un paysage. Chaque espace s’articule autour de patios végétalisés. La lumière naturelle pénètre pleinement dans les pièces intérieures. Une architecture aussi liée au paysage est à même de créer une atmosphère sereine, un espace fonctionnel, dans laquelle la monotonie n’a pas sa place.